Info-négo du 16 avril 2018

Chers et chères collègues,

Beaucoup de choses se sont passées cette dernière semaine! Voici donc un compte-rendu de notre assemblée générale et de la poursuite de notre campagne de visibilité.

Réuni-e-s en assemblée le 9 avril dernier, les tuteurs et tutrices ont donné un signal clair à la TÉLUQ. D’abord, ils ont voté, à l’unanimité!, pour le rejet de l’offre patronale du 27 février, où l’employeur acceptait enfin de négocier sur la base de notre cahier de demandes… en échange que nous acceptions que ces conditions de travail négociées ne le soient que pour 7000 assignations (soit environ 13,5% de l’encadrement), et seulement pour un an ou deux! Les membres ont ainsi démontré qu’il ne serait pas possible de les diviser, et qu’ils restent uni-e-s pour défendre leur statut de professionnel de l’enseignement et leur place dans l’institution qu’ils ont contribué à bâtir. Les tuteurs et tutrices ont également voté pour la poursuite de nouveaux moyens de pression, en se montrant fort prêts à accentuer la cadence.

Les tuteurs et tutrices se sont donnés rendez-vous le vendredi suivant à Québec pour porter un autre message fort à la TÉLUQ. Les membres avaient sillonné les universités au cours des dernières semaines pour sensibiliser étudiant-e-s, chargé-e-s de cours, professeur-e-s et autres acteurs universitaires à ce qui se passe chez nous. Plus de 3000 cartes postales de dénonciation de la privatisation et de la sous-traitance au sein d’une composante de l’Université du Québec ont été signées. Accompagné-e-s notamment de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ), les tuteurs et tutrices se sont réuni-e-s devant le siège social de la TÉLUQ à Québec pour remettre cette pétition à la Direction générale : https://www.csn.qc.ca/actualites/des-milliers-de-signatures-pour-appuyer-les-tuteurs-et-les-tutrices/ .

Une belle couverture médiatique s’en est suivie : https://www.lesoleil.com/actualite/education/la-privatisation-de-la-teluq-denoncee-0790b016236eec772385ddbe53a63ad2 . Le député de Gouin, la circonscription du siège social de la TÉLUQ à Montréal, Gabriel Nadeau-Dubois, a appuyé publiquement notre manifestation en demandant à la TÉLUQ de dévoiler l’entente secrète qui sous-traite le travail des tuteurs et tutrices à l’institut MATCI : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/declaration-de-gabriel-nadeau-dubois-sur-la-sous-traitance-a-la-teluq-679725063.html .

Mais c’est loin d’être la seule fois où on a parlé de notre lutte la semaine dernière! Le Soleil a notamment publié la lettre ouverte de notre collègue Richard Pitre, lançant un cri du cœur face à l’attitude de la Direction d’une institution à laquelle les tuteurs et tutrices ont consacré des décennies de leur vie : https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/la-teluq-se-debarrasse-en-douce-de-ses-tuteurs-361ff93182fc4b49cf08839d4b803f83 .

La situation inquiète plus largement… Le gouvernement est-il prêt à endosser publiquement un tel modèle de précarisation des emplois et de diminution du service aux étudiants comme voie à suivre pour un eCampus provincial? Lisez l’article paru dans la revue À bâbord à ce sujet : https://www.ababord.org/Conflit-de-travail-a-la-TELUQ-Prelude-de-e-campus

Votre comité de négociation retourne en rencontre de conciliation ce 18 avril. La TÉLUQ aura-t-elle entendu cette voix de plus en plus forte des tuteurs et tutrices, mais aussi de la communauté syndicale, politique et universitaire? Est-elle prête enfin à négocier de bonne foi avec ses enseignant-e-s d’expérience?

Comme toujours, visitez notre page Facebook au https://www.facebook.com/stttu.ca/  pour voir les images de nos campagnes, actions et communications!

Solidairement,

Votre comité de négociation,

Denis Bistodeau

Fabrice Pinard Saint-Pierre

Nancy Turgeon

 

Pour visiter notre site web : http://stttu.ca/

Pour nous suivre sur Facebook : https://fr-ca.facebook.com/stttu.ca/

Pour joindre votre syndicat : info@stttu.ca ou 514-725-5289