Info-négo du 1er juin 2018

Chers et chères collègues,

Beaucoup de choses se sont déroulées au cours des deux dernières semaines… comme toujours, sur plusieurs fronts!

Sur le plan politique et médiatique

Ce mercredi 30 mai dernier, plusieurs tuteurs et tutrices se sont rendu-e-s à l’événement célébrant le 50e anniversaire de l’Université du Québec (UQ). Aux côtés de nombreuses présidences de syndicats de chargés de cours, ils ont ainsi fait valoir leurs préoccupations quant à la qualité de l’encadrement de nos étudiants suite à la réorganisation en cours à l’Université TÉLUQ. Notre institution semble en effet oublier ses devoirs quant aux besoins en encadrement de notre population étudiante particulière. Les tuteurs et tutrices connaissent bien les attentes de leurs étudiant-e-s de première génération universitaire, étudiant à temps partiel en conciliant de plus travail et famille. Nous avons clamé haut et fort auprès des divers invité-e-s du réseau de l’UQ que l’Université TÉLUQ renie sa mission sociale en créant une nouvelle catégorie d’employé-e-s contractuel-le-s, reprenant notre travail tout en offrant trois fois moins de temps d’encadrement. En voici le communiqué de presse : https://www.newswire.ca/fr/news-releases/la-teluq-renie-la-mission-sociale-de-luniversite-du-quebec-684073621.html

Le message n’a pas seulement été entendu par la présidente de l’UQ, mais par le grand public, grâce à cet article paru dans Le Devoir :  https://www.ledevoir.com/societe/education/528465/enseignement-les-defis-de-la-formation-a-distance . Notre présidente Nancy Turgeon a ainsi défendu lors de son entrevue que, sous cette réorganisation, se cache une diminution du service aux étudiant-e-s.

Le 30 mai, le gouvernement dévoilait également son « Plan d’action numérique en Éducation et en Enseignement supérieur ». La CSN a pris position en soulignant que les initiatives actuelles en formation à distance comportent aussi des écueils quant à la sous-traitance de l’enseignement, comme c’est le cas à la TÉLUQ, et en insistant pour que le plan gouvernemental interdise de telles dérives. Voici le communiqué de la CSN : https://www.csn.qc.ca/actualites/le-gouvernement-cree-beaucoup-dincertitude/#.WxCdmnS3Lu4.facebook

La voix des tuteurs et tutrices s’est aussi fait entendre lors du Congrès de la Fédération nationale des enseignantes et enseignants du Québec (FNEEQ), le 24 mai dernier. Notre présidente y a fait une présentation de notre lutte auprès d’environ 400 délégué-e-s des cégeps, universités et établissements privés. Les syndicats ont été invités à participer à nos actions, à faire des contributions financières à notre lutte, à porter notre macaron et à s’afficher via notre bandeau Facebook. Faites de même en choisissant le cadre TÉLUQ au https://www.facebook.com/profilepicframes !

Visitez notre site web ( http://stttu.ca/ ) ou notre page Facebook ( https://www.facebook.com/stttu.ca/ ) pour voir des images de ces actions et constater les appuis récoltés.

Sur le plan juridique

L’audition pour notre requête au Tribunal administratif du travail en vertu des articles 3 (liberté d’association syndicale), 12 (ingérence syndicale) et 53 (négociation de mauvaise foi) du Code du travail a débuté. La deuxième audience aura lieu à Québec le 16 novembre, à moins qu’une date plus rapprochée se libère.

Le recours juridique de la FNEEQ à l’encontre de MATCI Montréal en cour supérieure suit son cours. La première audience aura lieu le 6 juin. Rappelons que la FNEEQ demande l’émission d’une injonction provisoire et permanente à l’encontre de MATCI Montréal, prétendant que l’entente TÉLUQ-MATCI est illégale en fonction de la Loi sur les établissements d’enseignement de niveau universitaire, la Loi sur l’Université du Québec et les règlements de l’UQ :  https://fneeq.qc.ca/fr/partenariat-teluq-matci-la-fneeq-csn-devant-les-tribunaux/ . La procureure générale du Québec intervient également dans le dossier.

À la table de négo

Votre comité de négociation a rencontré la partie patronale lors d’une rencontre en présence de la conciliatrice le 28 mai dernier à Québec. Une prochaine date de négociation est prévue le 18 juin. Nous devrions ensuite être en mesure de vous communiquer les développements de ces échanges exploratoires.

Solidairement,

Votre comité de négociation,

Denis Bistodeau

Fabrice Pinard Saint-Pierre

Nancy Turgeon

Pour visiter notre site web : http://stttu.ca/

Pour nous suivre sur Facebook : https://fr-ca.facebook.com/stttu.ca/

Pour joindre votre syndicat : info@stttu.ca ou 514-725-5289