Info-négo du 6 septembre 2018

Chers et chères collègues,

La rentrée est à nos portes, ce qui signifie que la reprise des négociations approche également! Votre comité de négo se rendra ainsi à Québec lundi prochain, le 10 septembre, pour rencontrer l’employeur en présence de la conciliatrice du ministère du travail. Une deuxième journée de négociation est déjà prévue pour le 14 septembre. Vous en êtes bien conscient-e-s, cette reprise des négos ne s’effectue pas dans un contexte ordinaire, avec la nomination d’un nouveau directeur général intérimaire, André G. Roy, en remplacement de Martin Noël, et l’annonce du non renouvellement de l’entente avec l’Institut MATCI.

Votre comité de négociation considère qu’il s’agit d’une opportunité de redémarrer les négociations sous de nouvelles bases, et c’est le message que nous ont fait savoir vos représentant-e-s lors de notre conseil syndical à Trois-Rivières. Ces bases sont les suivantes :

  • Assurer le maintien de la profession de tuteurs et tutrices et le modèle pédagogique unique qu’elle soutient.

  • Continuer à être ouvert-e-s à nous adapter aux nouvelles réalités de l’enseignement à distance.

Nous sommes confiant-e-s qu’un réel dialogue pourra ainsi s’engager avec la Direction, dans l’objectif de mener à un renouvellement de notre convention collective dans le respect et au bénéfice de tous-tes. Cette confiance est renforcie par le fait que le Directeur général a démontré de l’ouverture à ce qu’une discussion à propos de la réorganisation ait lieu à la Commission des études, puis qu’il ait présenté un plan d’action post-MATCI au Conseil d’administration. Cela nous apparait comme une volonté de transparence et de collégialité qui peut influencer positivement le déroulement des prochaines rencontres de négociations.

La TÉLUQ continue de faire parler d’elle… Saluons tout d’abord la lettre ouverte au Soleil de certains professeur-e-s dénonçant la privatisation de l’encadrement par l’entente avec l’Institut MATCI : https://www.lesoleil.com/opinions/teluq-une-privatisation-sans-laccord-du-syndicat-7dd9c3bdfd042d68284612f0950e0f79 . La question de la création d’un nouveau titre d’emploi de « professeur-e-s sous contrat » remplaçant les tuteurs et tutrices d’expérience fait aussi les manchettes. Le Soleil a publié une autre lettre ouverte « TÉLUQ : à qui profite le crime? » : https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/teluq-a-qui-profite-le-crime-067c64d9751147a41ecac28d739afc23 . On y aborde notamment le danger pour la communauté universitaire de créer de tels postes qui marginalisent la tâche de recherche des professeur-e-s. La revue À bâbord fait le point sur les derniers événements, et sur l’impact de cette nouvelle catégorie d’emploi sur le service aux étudiant-e-s : https://www.ababord.org/Suspension-du-DG-de-la-TELUQ-et-demission-du-president-du-SPPTU .

Soyez à l’affut, nous vous donnerons des nouvelles de la position de l’employeur suite aux récents bouleversements à la TÉLUQ au retour de ces séances de négociation.

Solidairement,

Votre comité de négociation,
Denis Bistodeau
Fabrice Pinard Saint-Pierre
Nancy Turgeon

Pour visiter notre site web : http://stttu.ca/

Pour nous suivre sur Facebook : https://fr-ca.facebook.com/stttu.ca/

Pour joindre votre syndicat : info@stttu.ca