Tâches et responsabilités

Responsabilité générale

En lien fonctionnel avec le corps professoral et sous la responsabilité hiérarchique du directeur du Service des ressources académiques, la personne salariée assure l’encadrement ou l’encadrement restreint à la correction des étudiants des cours de premier (1er) cycle qui lui sont assignés en vue de favoriser leur autoapprentissage.

À cette fin, elle effectue les tâches nécessaires à l’exercice de ses responsabilités.

La personne salariée effectue ses tâches et exerce ses responsabilités pédagogiques conformément à la réglementation des études de premier (1er) cycle en vigueur à l’Université TÉLUQ et selon les modalités prévues dans les différentes politiques, procédures, guides ou textes administratifs pour autant que ces modalités soient compatibles et conformes avec les dispositions de la convention.

Convention collective 2017-2024 :

Assignations

a) La personne salariée effectue les tâches d’encadrement nécessaires à l’exercice de ses responsabilités.

Plus précisément, elle effectue les tâches suivantes :

1. Elle initie un contact personnalisé avec chaque étudiant au démarrage du cours, puis, le cas échéant, aux moments prévus dans la formule d’encadrement du cours. Pour ce faire, la personne salariée utilise le moyen qui lui semble le plus approprié (téléphone, courriel ou visioconférence).
La personne salariée initie aussi un tel contact personnalisé avec chaque étudiant rendu à la moitié de son cours afin notamment de faire le point avec lui sur son cheminement dans le cours. Il est entendu que cette tâche ne s’applique qu’au moment où l’Université TÉLUQ met en place une fonctionnalité permettant à la personne salariée d’être avisée de la mi trimestre d’un étudiant.

2. Nonobstant ce qui précède, elle initie un appel téléphonique ou visioconférence de démarrage avec tout nouvel étudiant. Un nouvel étudiant est celui qui n’a pas encore complété trois (3) cours à l’Université TÉLUQ avec ou sans succès.

Il est entendu que cette tâche ne s’applique que lorsque l’Université TÉLUQ met en place une fonctionnalité permettant à la personne salariée d’identifier les nouveaux étudiants.

Assignations restreintes à la correction

b) La personne salariée effectue les tâches d’encadrement restreint à la correction nécessaires à l’exercice de ses responsabilités.

La personne salariée assure la correction des travaux et examens des étudiants qui lui sont assignés.

Plus précisément, elle effectue les tâches suivantes :

1. Elle imprime, s’il y a lieu, les travaux et examens;
2. Elle annote, corrige et note les travaux et les examens qui servent à l’évaluation des apprentissages;
3. Elle retourne les travaux et les examens corrigés via le Portail Encadrement dans les délais prévus à la clause 11.04;
4. Elle fournit, lorsque la formule pédagogique le prévoit, une rétroaction écrite sur l’activité sommative concernée;
5. Elle saisit les résultats via le Portail Encadrement dans les délais prévus à la réglementation en vigueur;
6. Elle signale tout cas présumé de plagiat et de fraude et informe le professeur responsable du cours des motifs de son signalement;

c) Dans le cadre d’une assignation restreinte à la correction, la personne salariée n’a aucun contact avec les étudiants, hormis pour effectuer une évaluation orale sommative auquel cas, l’interaction se limite uniquement à l’évaluation en question. L’étudiant est référé au professeur responsable du cours advenant toute autre question.

Encadrement des étudiants : 

La personne salariée qui obtient une ou des assignations d’étudiants doit effectuer ses tâches et responsabilités telles que définies à l’article 5 de la présente convention.

Aux fins d’encadrement, la personne salariée répond à toute communication téléphonique ou télématique de l’étudiant dans les deux (2) jours ouvrables suivant le jour de la demande. Pour ce faire, la personne salariée répond par le moyen qui lui semble le plus approprié (téléphone, courriel ou visioconférence) après entente avec l’étudiant, si ce dernier formule une demande particulière à la personne salariée, à moins que la formule d’encadrement du cours n’exige un outil spécifique.

Nonobstant le paragraphe précédent, le délai de deux (2) jours ouvrables est prolongé pour les motifs suivants :

Un maximum de cinq (5) jours ouvrables pour un motif urgent et imprévisible découlant d’un événement de force majeure, hors de son contrôle (ex. dégât d’eau, incendie, etc.). La personne salariée avise l’Université TÉLUQ dans les meilleurs délais.

Trois (3) jours ouvrables pendant la période du 24 décembre au 2 janvier. L’Université TÉLUQ en informe les étudiants par les moyens qu’elle juge appropriés.

La personne salariée assure alors une disponibilité téléphonique et télématique en fonction du nombre d’assignations qu’elle reçoit et le maximum d’heures de disponibilité à fournir aux étudiants est établi comme suit :

1 à 45 assignations : 3 heures par semaine;
46 à 90 assignations : 6 heures par semaine;
91 à 136 assignations : 9 heures par semaine;
137 à 185 assignations : 12 heures par semaine.

À compter du trimestre d’été 2021, la personne salariée doit répartir le tiers (1/3) de ces heures de disponibilité de la façon suivante :

cinquante pourcent (50%) de sa disponibilité doit être déterminée durant les jours de la semaine soit du lundi au vendredi entre huit (8) heures et dix-huit (18) heures;

cinquante pourcent (50%) de sa disponibilité doit être déterminée durant les soirs de la semaine soit du lundi au vendredi entre dix-huit (18) heures et vingtet-une (21) heures;

La personne salariée doit informer les étudiants qui lui sont assignés de ses périodes de disponibilité, et ce, dès le contact de démarrage et en informer l’Université TÉLUQ par courriel dès le début du trimestre.

Durant ces périodes de disponibilité, la personne salariée doit répondre, sans délai, à toute communication téléphonique ou télématique de l’étudiant. Pour les communications téléphoniques ou télématiques de l’étudiant adressées à l’extérieur des périodes de disponibilité, la personne salariée doit y répondre conformément aux délais prévus à la clause 11.02 à moins que le maximum d’heures de disponibilité prévu en 11.03 soit dépassé. Dans ce cas, la personne salariée y répond lors de la période de disponibilité suivante.

La personne salariée effectue la correction et la rétroaction des travaux et examens faits à domicile dans les sept (7) jours ouvrables qui suivent la réception du travail ou de l’examen. Dans le cas des examens sous surveillance, ce délai est porté à dix (10) jours ouvrables.

DISPONIBILITÉ:

Sous réserve des dispositions prévues au 3e alinéa des clauses 12.02 a) et b), avant le début de chaque trimestre, la personne salariée qui souhaite recevoir des assignations et des assignations restreintes à la correction, doit déclarer sa disponibilité sur l’Intranet. À cet effet, elle peut obtenir sur demande l’assistance technique de l’Université TÉLUQ. Une confirmation des disponibilités et renseignements enregistrés est disponible sur le portail institutionnel ou autre plate-forme électronique.

La personne salariée qui se déclare disponible indique obligatoirement sa disponibilité selon les modalités ci-après :

a) À moins de dispositions contraires prévues à la convention, elle se porte disponible dans tous les cours où son nom figure sur la liste prioritaire ou additionnelle.
b) Elle se porte disponible dans le ou les cours où son nom figure sur la liste prioritaire provisoire pour recevoir les assignations tel que stipulé à la clause 8.10.
c) À moins d’une absence prévue à la convention, elle s’engage à recevoir et à assumer des assignations pendant toute la durée du trimestre.
d) Elle s’engage à assumer l’encadrement de tous les étudiants qui lui seront assignés jusqu’à concurrence du nombre maximal d’assignations qu’elle est autorisée à recevoir selon les modalités prévues à la convention.
e) À moins de motif valable, elle ne peut interrompre, ni modifier sa disponibilité à compter de la date officielle de début du trimestre.
f) Nonobstant l’alinéa e), la personne salariée qui prévoit s’absenter pour un motif prévu à la convention, peut demander à l’Université TÉLUQ, au moins deux (2) mois avant la date prévue du début de l’absence, de modifier les dates de début et de fin de la période pour recevoir ou mettre fin à des assignations.

Ce délai peut être réduit après entente avec l’Université TÉLUQ.

Dans le cas d’une assignation restreinte à la correction, la personne salariée ne peut se déclarer disponible que dans les cours pour lesquels elle est inscrite sur la liste prioritaire, prioritaire provisoire ou additionnelle. Parmi ces cours, la personne salariée choisit les cours pour lesquels elle est disponible pour recevoir des assignations restreintes à la correction.